mercredi 6 décembre 2017

Les Fruitiers anciens.
On me demande souvent si ces vieilles variétés sont plus faciles à cultiver.Pas plus difficiles en tout cas; souvent issues de croisement anciens, elles on en général es goûts bien marqués , des formes et des couleurs différentes de ce que l'on trouve habituellement dans le commerce.
Pour en cultiver environ 50 variétés, elles ne sont pas plus sensibles; par contre, j'ai des variétés spéciales pour les tartes ou la compote, ou à manger au couteau. C'est bien là la grande différence; chacune a son caractère.
les récoltes s'étalent de août à novembre, avec des périodes de conservation allant jusqu'en avril.
Toutes auto fertiles. Elles participent aussi de la Biodiversité variétale, qui a tendance, ces temps-ci à se réduire comme "peau de chagrin".
Alors, osez la différence.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire